Renke communication : graphiste freelance print & web, indépendante à Nantes & Paris, spécialisée dans l'image, la communication imprimée, l'internet et le multimédia, le graphisme, le webdesign, l'édition, la photographie, le rédactionnel

Revue ArtKopel – Stefan Balkenhol

Les Fugitifs

Texte sur les œuvres de l’artiste allemand Stephan Balkenhol à l’occasion d’une exposition de ses sculptures et dessins à la galerie de l’école des Beaux-arts de Nantes en 2009.

[ extrait ]

(…)
Brune comme Edith, je suis la femme en rouge, le rouge de mes lèvres salées et le rouge de ma tunique complètent le bleu de mes yeux fixés sur ce que je ne pourrai jamais plus voir. Je ne veux pas que l’on m’oublie, je veux qu’on se souvienne que je ne me laisserai pas faire. Fière et forte, jamais je ne donnerai ni mon âme, ni mon corps, ni ma conscience. Je suis méfiante et déterminée, malgré cette pointe de regret et cette fragilité qui se dévoilent au fond de mon regard à celui qui ose le défier assez longtemps. La bouche pincée, le torse en arrière et les épaules fuyantes, seul mon visage fait face et mon regard est définitivement nulle part. Avec une volonté farouche, c’est tout mon être que je tourne vers l’ailleurs, laissant à mon visage, tel un masque, le soin de donner l’illusion que je suis encore là. Vous ne m’aurez plus. Et pourtant ! Comme j’aimerais encore pouvoir espérer atteindre ce point que je regarde toujours... Bientôt, je devrai m’en aller complètement pour ne plus jamais retourner mon regard, bientôt, mais pas encore, j’attends Loth, j’attends mes filles, tous partis loin devant, ils ne m’ont pas attendue.

> Lire sur www.artkopel.com/Stephan-Balkenhol-Les-Fugitifs.html