Renke communication : graphiste freelance print & web, indépendante à Nantes & Paris, spécialisée dans l'image, la communication imprimée, l'internet et le multimédia, le graphisme, le webdesign, l'édition, la photographie, le rédactionnel

Regard sur la photographie

Éclairages

[ extrait ]

(…)
Ce processus volontaire de regarder alors autrement, « pas comme il faut », implique évidemment une part de hasard, et donc de découverte au moment de la révélation de l’image, une part d’accident qui parfois devient le sujet même, sinon un élément essentiel à l’image produite.

La photographie est le saisissement d’une fraction de temps qui contient son lot d’accidents, uniques, forcément différente de toute fraction antérieure ou postérieure ; comme la vie est une succession d’accidents.
Avec l’accident, du latin accidens, dérivé du verbe accidere qui signifie « survenir », ce qui m’intéresse est ce surgissement, ce qui advient et pas seulement ce qui provient, ou ce que l’on peut prévoir. Injustement associé à un événement funeste depuis le XIIe siècle, l’accident n’est pas uniquement l’événement fortuit qui cause un dommage aux êtres ou aux choses, il peut être source d’émerveillement.

Dans l’accident, il y a l’improbable, l’inattendu, mais encore l’éphémère, et ce qui, comme nous, est survenu par hasard et est condamné à disparaître. Reste qu’au travers de l’accident, il n’est sans doute qu’une seule chose que je cherche : l’essence des choses, et peut-être par là même, ma propre essence.

> Lire sur www.klb-photographie.fr/textes/eclairages.php